Savigny-sur-Orge – Les écoles  – École communale de filles – École et Asile Joséphine

Savigny-sur-Orge – les écoles – École communale de filles – édition de l’Orge A. Thévenet Savigny – Sur le fronton de ce bâtiment on peut encore lire aujourd’hui école et Asile Joséphine. Les mots Asile et école accolés peuvent choquer, mais les petites classes d’enfants en bas âges étaient appelées Salles d’asiles. Il faudra attendre 1881 pour voir les salles d’asiles remplacées par les premières écoles maternelles. Cette école et asile Joséphine est à l’initiative de ‘Aimée Leclerc (1782/1868), femme du maréchal Davout (1770/1823) et qui en fera don à la commune. L’école ouvre ses portes en 1847 et prend le prénom d’une des filles du maréchal Davout décédée en 1805 à l’âge de 1 an. Avec les années et de nombreux travaux des classes seront rajoutées pour arriver jusqu’à 4 classes dans l’école. Savigny s’agrandit et devient de plus en plus peuplé passant de 1650 habitants en 1900 à plus de 11 500 Saviniens en 1930 et surtout environ 1 400 enfants âgés de 6 à 13 ans. Avec cette population grandissante, l’école de filles Joséphine finit vraiment par devenir trop petite et en 1932 les élèves de l’école déménageront de la rue Chamberlain pour aller rue de la liberté (école Paul Bert). Grâce à google-maps une petite vue de l’immeuble plus de 100 ans après l’édition de cette carte postale.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.