En avion au-dessus de Savigny sur Orge l’église Sainte Thérèse

 

En avion au-dessus de Savigny sur Orge l’église Sainte Thérèse édition Lapie – C’est fait, les terrains du plateau, délaissés par l’agriculture, se sont vendus et couverts de petites maisons. Avec une population grandissante, le petit village de Savigny-sur-Orge s’est transformé, comme l’ensemble des terrains proche de Paris et devient la « banlieue parisienne ». L’abbé Deutsch, curé de Savigny, s’inquiète de ne pas voir les nouveaux Saviniens du plateau trop éloignés de l’église Saint-Martin située en bas de la Gare. Il finira par obtenir de Madame Serres (épouse du propriétaire du domaine de Grand-Vaux) qu’elle cède un terrain à l’évêché. La première chapelle sera une simple baraque en bois, mais elle se révèle très vite trop petite. ( je ne possède aucune photo de cette chapelle, avis aux amateurs.). L’église, dont la première pierre est bénie le 1er avril 1928, sera construite en plusieurs étapes. D’un bâtiment simple en 1928, le presbytère et la sacristie seront construits en

 1935. L’année 1939 verra l’agrandissement du bâtiment initial et l’église sera pourvue d’un clocher en 1941. En 1942, l’église sera ornée d’une fresque et les vitraux seront installés en 1943. ( vitraux remplacés en 1967 par des pavés de verre venant de l’abbaye de Saint-Benoît dans le Loiret). Difficile d’imaginer une église sans cloche et c’est le 21 octobre 1941 sous l’occupation allemande que la cloche de la nouvelle église édifiée sur le plateau de Savigny-sur-Orge sera baptisée par Monseigneur Roland Gosselin, évêque de Versailles. La France est occupée par les troupes Allemandes, mais même étant donné les circonstances difficiles, de nombreux Saviniens étaient venus au rendez-vous pour voir cette bénédiction. Des témoignages écrits racontent comment les paroissiens avaient ornée de milliers de petites roses « fleurs symboliques de la Petite Sainte » la voûte de l’église. Le moment le plus fort de cette cérémonie sera sans aucun doute quand, après les prières et le baptême, Mgr Roland Gosselin fit tinter la cloche pour la première fois. La marraine qui était une première communiante distribua alors des dragées multicolores, bleu, blanc, rouge, aux Saviniens. À noter ce jour là, la présence de tous les prêtres des paroisses voisines et de l’abbé Borot, créateur de la nouvelle église.

Share Button

2 Replies to “En avion au-dessus de Savigny sur Orge l’église Sainte Thérèse”

  1. Pascal Auteur de l'article

    Merci pour votre commentaire c’est sympa
    Cartophilement
    Pascal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.