La petite gare de Savigny sur Orge en 1902

 

La petite gare de Savigny sur Orge en 1902

La petite gare de Savigny sur Orge en 1902

La gare de Savigny sur Orge en l’an MCMII (1902) – Après la catastrophe ferroviaire de Juvisy et surtout celle de Choisy-le-Roi le projet du doublement des voies est enfin décidé en mars 1901. Il faut dire que l’opinion publique de l’époque est en colère et ne comprend pas les décisions de la compagnie d’Orléans car la catastrophe ferroviaire de Choisy-le-Roi est la reproduction de celle de Juvisy et est due pour beaucoup à la rapacité et à l’égoïsme de l’omnipotente Compagnie d’Orléans. Pour mémoire le 11 novembre 1900, à onze heures du matin, le train express de Nantes tamponnait en gare de Choisy-le-Roi le train de banlieue omnibus 215, qui était en station. L’express qui marchait à ce moment-là à 75 kilomètres à l’heure, réduisit en miettes les quatre dernières voitures du train 215, dont les voyageurs étaient heureusement déjà presque tous descendus du wagon. C’est à cette circonstance que l’on doit de n’avoir pas eu plus de victimes à déplorer. La cause directe de l’accident était imputable à l’aiguilleur M. Faix qui  « Lire la suite »
Share Button

Savigny sur Orge – La rue de Champagne et le café tabac de M. Bardy d’Hier à Aujourd’hui

 

Savigny-sur-orge – La rue de Champagne – On est tous passé au moins une fois devant le café-tabac le Bardy situé à l’angle du Boulevard Aristide Briand et de la rue de Champagne mais le restaurant café tabac de M. Bardy que l’on voit sur cette carte postale était situé bien plus bas dans la rue de champagne en direction de l’avenue Fromenteau. En 100 ans les pavillons ont peu changé et on retrouve quasiment la même façade du restaurant, la façade en pierres meulières jusqu’à la marquise en verre au-dessus de la porte d’entrée. Je serais bien curieux de savoir si les propriétaires ou locataires de ces maisons savent que ces murs ont été un lieu de rencontres et d’amusement pour de nombreux Saviniens à la belle époque. Je m’imagine bien à cette époque en terrasse un beau dimanche de printemps en sirotant une bonne bière et en écoutant un bon 78 tours… La mélancolie, c’est le bonheur d’être triste.!   

Share Button

Savigny-sur-Orge – Boulevard Aristide Briand – Dépôt Central de journaux

Savigny-sur-Orge – Boulevard Aristide Briand – Dépôt Central de journaux – Difficile d’imaginer aujourd’hui une voiture s’arrêter dans ce sens sur le boulevard Aristide-Briand pour acheter ses journaux. Pour ceux qui n’auraient pas reconnu précisément l’endroit, on est à l’angle de la rue Parmentier quasiment en face de la grande maison en Molière du mobilier de décoration J.M Allemand. Bien dommage que cette maison de la presse n’existe plus depuis quasiment 2 ans, un salon de coiffure avait pris la place mais a très vite fermé boutique. Je me demande très souvent ce que vont devenir nos derniers petits commerces et petits « Lire la suite »
Share Button

Savigny sur Orge – La rue Vigier d’hier à Aujourd’hui

Savigny-sur-orge – Rue Vigier – édition de l’orge A. Thévenet – Allons faire un petit tour dans la rue Vigier à l’angle de la rue du Billoir. Ce qui fait très souvent la beauté d’une carte postale est un plan animé ou un gros plan, avec ce tombereau hippomobile des années 1900 on ne peut pas rêver mieux. Juste à l’angle des deux rues se trouvait à la belle époque l’épicerie, mercerie, vins et liqueurs de P. Rouet. Ce qui m’étonne toujours c’est la tranquillité qui régnait dans les rues de Savigny à cette époque et même si des dizaines d’attelages en tous genres se croisaient dans les rues on est loin de ce que l’on vivra avec l’arrivée massive des automobiles quelques décennies plus tard. Une image Google-maps pour voir qu’il reste encore quelques similitudes entre les deux clichés.

 

Share Button

Savigny-sur-Orge – La Grande rue et le Restaurant Verrier

44 – Savigny-sur-Orge – La Grande rue et le Restaurant Verrier

Cette carte postale nous montre le Savigny-sur-orge des années 1900 où les vaches se promènent en toute quiétude dans la rue. Difficile d’imaginer que la rue de droite est la Grande rue qui nous amène place Davout et la rue de gauche la rue Charles Rossignol.

Share Button

D’hier à Aujourd’hui–Savigny sur Orge – Rue de Grand-Vaux

Savigny sur Orge– Principale Rue de GrandVaux – La Principale rue de Grand vaux est en 1906 la rue Vigier située au delà de la place Saint-Georges. A droite la boutique Laprevotte , la grande boutique de Savigny ou l’on trouve de tout, du tabac, vins, bières, épicerie, quincailleries, produits de ménage, mercerie, outillage agricoles, et plein d’autres choses , même des fusils pour aller chasser sur les terres de Savigny et des communes voisines. En parlant de fusil, regardez nos deux chasseurs fusil sous le bras revenant ou partant à la chasse. Aujourd’hui plus d’attelage, plus de chasseurs mais toujours un tabac. L’alfa Roméo à remplacé l’attelage, le tabac existe toujours mais les chasseurs sont interdits en ville !

Share Button

Savigny-sur-Orge – Place du Château – Les fontaines

Savigny-sur-Orge – Place du Château  Édition de l’Orge , A Thévenet ,Savigny sur Orge – reprod .Interdite .

Les Fontaines, offertes le 20 septembre 1908 par M. Auclair, Conseiller Municipal, à l’occasion de l’inauguration des eaux .
Étaient présents . MME . BERTEAU, ancien ministre, Président de la commission du budget, EMERY, sous préfet de Corbeil, DALIMIER, Député, PERILLIER, ancien député, ainsi que les maires et adjoints des Communes environnantes. Cette statue était placée prés de la poste à l’emplacement où se trouve actuellement le « marché couvert », en arrière-plan à droite on distingue les balcons de l’épicerie et sur sa gauche l’hôtel-restaurant de la poste (aujourd’hui la brasserie tabac, Le COROT). D’autres statues avaient été données par M. Auclair, Conseiller Municipal et industriel Creusois, ces statues représentaient les saisons et avaient été crées dans les ateliers de la fonderie de Durenne.

Share Button