La petite gare de Savigny sur Orge en 1902

 

La petite gare de Savigny sur Orge en 1902

La petite gare de Savigny sur Orge en 1902

La gare de Savigny sur Orge en l’an MCMII (1902) – Après la catastrophe ferroviaire de Juvisy et surtout celle de Choisy-le-Roi le projet du doublement des voies est enfin décidé en mars 1901. Il faut dire que l’opinion publique de l’époque est en colère et ne comprend pas les décisions de la compagnie d’Orléans car la catastrophe ferroviaire de Choisy-le-Roi est la reproduction de celle de Juvisy et est due pour beaucoup à la rapacité et à l’égoïsme de l’omnipotente Compagnie d’Orléans. Pour mémoire le 11 novembre 1900, à onze heures du matin, le train express de Nantes tamponnait en gare de Choisy-le-Roi le train de banlieue omnibus 215, qui était en station. L’express qui marchait à ce moment-là à 75 kilomètres à l’heure, réduisit en miettes les quatre dernières voitures du train 215, dont les voyageurs étaient heureusement déjà presque tous descendus du wagon. C’est à cette circonstance que l’on doit de n’avoir pas eu plus de victimes à déplorer. La cause directe de l’accident était imputable à l’aiguilleur M. Faix qui  « Lire la suite »
Share Button

Savigny-sur-Orge – La Grande rue et le Restaurant Verrier

44 – Savigny-sur-Orge – La Grande rue et le Restaurant Verrier

Cette carte postale nous montre le Savigny-sur-orge des années 1900 où les vaches se promènent en toute quiétude dans la rue. Difficile d’imaginer que la rue de droite est la Grande rue qui nous amène place Davout et la rue de gauche la rue Charles Rossignol.

Share Button

Savigny-sur-Orge – Place du Château – Les fontaines

Savigny-sur-Orge – Place du Château  Édition de l’Orge , A Thévenet ,Savigny sur Orge – reprod .Interdite .

Les Fontaines, offertes le 20 septembre 1908 par M. Auclair, Conseiller Municipal, à l’occasion de l’inauguration des eaux .
Étaient présents . MME . BERTEAU, ancien ministre, Président de la commission du budget, EMERY, sous préfet de Corbeil, DALIMIER, Député, PERILLIER, ancien député, ainsi que les maires et adjoints des Communes environnantes. Cette statue était placée prés de la poste à l’emplacement où se trouve actuellement le « marché couvert », en arrière-plan à droite on distingue les balcons de l’épicerie et sur sa gauche l’hôtel-restaurant de la poste (aujourd’hui la brasserie tabac, Le COROT). D’autres statues avaient été données par M. Auclair, Conseiller Municipal et industriel Creusois, ces statues représentaient les saisons et avaient été crées dans les ateliers de la fonderie de Durenne.

Share Button

D’hier à Aujourd’hui–Savigny sur Orge – Rue Nouvelle

Savigny sur Orge – Rue Nouvelle  – La rue Nouvelle , ouverte en 1900 commence place Davout traverse la rue Louis Jacques Mézard pour déboucher Grande rue. Les deux maisons de chaque coté de  la rue avaient  la particularité d’avoir les mêmes vases style Médicis sur les piliers des clôtures. Les vases ont malheureusement  disparu et les poteaux électriques gâchent la vue  de cette rue. Cent ans ont passé entre ces deux photos et les pavillons ont guère changé mais surtout ils ont résisté aux promoteurs de Savigny sur Orge  !

Share Button

D’hier à Aujourd’hui-Savigny sur Orge – La Grande Rue

Savigny-sur-Orge (S.-et-O.) La Grande-Rue – 8

la Grande rue, la plus ancienne des rues commerçantes de Savigny-sur-Orge, de  la boucherie Galland à l’épicerie  Ducrot en passant boire un coup au bistrot Trouillet et faire une partie de billard. On trouve tout les magasins dans cette rue. Même le fleuriste pour acheter un bouquet à sa douce pour se faire pardonner de la partie de billard avec les copains !! C’est toujours avec un petit pincement au cœur quand je passe dans cette rue, dernière endroit ou à vécu  mon papa.

Share Button

Carte Postale – Savigny sur orge – Villa des Marronniers

Villa des Maronniers – Rue de la Gare  – Collection, Paul Allorge, Montlhéry – Série CI 18

Oui, je sais Marronniers prend deux R mais le « légendeur » de cette carte en avait décidé autrement ! Cette belle villa située en face de la gare de Savigny à l’angle de la rue de la fontaine Blanche et place de la gare a connu une drôle d’aventure au XIXe siècle. Le chemin de fer devenant de plus en plus nécessaire et utilisé, la construction des voies de fer est inévitable et va jouer un drôle de tour à cette villa. Pour éviter un passage à niveau qui aurait pu être dangereux aux riverains , il est décidé de construire un passage souterrain. Suite aux travaux du souterrain le portail de l’entrée principale de la villa des Marronniers deviendra inaccessible en se retrouvant perchée à trois mètres de hauteur du niveau de la rue. Ce grand portail inaccessible finira par être retiré et l’entrée se fera par l’arrière du parc, cet endroit de verdure deviendra par la suite une zone de construction pavillonnaire que l’on appelle aujourd’hui  « le parc des marronniers »

Share Button

Savigny-sur-Orge – Les Blanchisseries sur les Bords de l’Orge

 Savigny-sur-Orge ( S.-O.)  – Les Blanchisseries sur les Bords de l’Orge – édition de l’Orge, A Thévenet, Savigny

Nous voici dans les années 1910 sur les bords de l’Orge à Savigny-sur-Orge. Dans les années 1910 la blanchisserie de Narcisse Guillon ne chôme pas, les lavandières s’activent au lavoir et dans les ateliers . Au premier plan on peut voir l’activité de cette blanchisserie au nombre de draps sur les fils de l’aire d’étendage réservé au linge. En 1900 La blanchisserie Guillon était la seule à Savigny-sur-Orge, mais 10 ans plus tard  deux autres Blanchisseries existaient , la maison Dinard et Mme Schwartzweber. L’éditeur de cette carte postale « Joseph-Auguste Thévenet » tenait un débit de tabac situé rue des Rossay, non loin de la maison où habita Louis Ducos du Thauron « inventeur de la photographie des couleurs » .

Share Button