Cartes Postales Anciennes de savigny sur orge – Patronage de jeunes Saviniens

Savigny sur Orge Patronage Les Jeunes de Savigny – édition de l’Orge A-Thévenet. Ils sont bien fiers nos petits Saviniens de la belle époque. Tout le monde a entendu un jour le mot patronage, mais son histoire est un peu moins connue. C’est à la fin du XIXe siècle que les patronages catholiques ont vu le jour. Chaque patronage de nos villes de France étant implanté dans les églises et paroisses espérait ainsi redonner une formation morale, physique et humaine aux enfants et aux adolescents des classes populaires qui se détournaient du catéchisme et de l’église. Au début de ces patronages, les distractions mettaient l’accent sur des jeux de plein air comme le ballon prisonnier ou les quilles le tout accompagné de chant et de musique. Les patronages se multiplièrent en France et rapidement les sports ont été mis au programme et particulièrement la gymnastique qui connut un grand succès auprès de tous ces jeunes à tel point que l’on les sollicitera à participer à des démonstrations sportives aux fêtes et aux kermesses. Tout cet engouement pour les patronages verra en 1898 sous l’initiative du docteur Michaux la naissance d’une fédération sportive qui devient en 1903 la « fédération gymnastique et sportive des patronages de France ». En 1905, la loi de la séparation des Églises et de l’État donnera un statut d’associations « loi de 1901 » aux patronages. Ces associations se développeront très rapidement entre les deux guerres et après 1945, mais les années 1960/1970 verront la laïcisation des patronages qui deviendront des associations sportives et culturelles laïques. Quand vous emmènerez maintenant vos enfants ou petits enfants aux clubs, associations, unions sportives etc etc… Vous saurez que beaucoup d’entre eux émanent de ces anciens patronages.  

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.